Certains jours on se sent plus seul que d’autres,

et cela nous fait peut-√™tre sentir que l’on est pas si seul d’habitude ūüėČ

Pina Baush, femme à cigarette, grande figure,

allemande sans fare, phare de la danse allemande

Pina Baush les grandes robes emportées,

les longs cheveux détachés,

langage chorégraphique lyrique

emphase des rondes de bras,

romantisme froid,

humour cinglant,


violence et légerté,

savante absurdité,

nous représentés,

l’√©motion sans explications,

la danse raconte, contient tant de choses simples et profondes

Barbe Bleue, Café Muller, un Sacre, film avec Almodovar,

les décors monumentaux universaux

tas de roses, chaises, bois, eau, sable,

des sensations incroyables,

une fleur de peau puissante

beauté sans nom,

Pina Baush over bookée un an avant

lorsque programm√©e au Th√©√Ętre de la Ville

La ¬ę¬†tanztheater¬†¬Ľ, √† sa suite Sacha Wals, et bien d’autres,

Ma pensée va

pour toute la communauté chorégraphique

pour partager avec vous d’attachants clich√©s, curiosit√© et go√Ľt

pour cette chor√©graphe qui partait de l’humain, de personnalit√©s

pour faire des spectacles entre réalité et miracle

vidéos vidéos vidéos:

http://www.myspace.com/mellebausch